C’est quoi la VOIP ?



Avec le rachat de Skype par Microsoft le 10 mai 2011, la voix sur réseau IP, parfois appelée téléphonie IP est vraiment à la mode. Un article qui s’adresse surtout pour les PME ou grandes entreprises désirant bien s’équiper.

Voir le dictionnaire de la VOIP


C’est quoi la VOIP ???


La téléphonie sur Internet, souvent abrégée en  »VoIP » (abrégé de l’anglais Voice over IP), est une technique qui permet de communiquer par voix à distance via le réseau Internet, ou tout autre réseau acceptant le protocole TCP/IP.

Le principal obstacle empêchant les entreprises d’adhérer à la VoIP est que la qualité de service de la transmission est très insatisfaisante. Si, par exemple, dans une prise de rendez-vous il y a une interruption, des chefs d’entreprise peuvent rater de gros contrats. La qualité de la transmission doit être parfaite pour retransmettre jusqu’au timbre de voix. On peut remédier très facilement à l’imperfection d’une ligne téléphonique, mais l’indentification du problème est trop complexe avec l’infrastructure  VoIP.

 

Et sinon je voudrais connaître les avantages et inconvénients de la VoIP ?


1.1 Les avantages

  • la réduction des coûts : en utilisant la VoIP à la place du réseau RTC, les entreprises peuvent réduire leur coût de communication surtout dans le cadre de communication internationale.
  • Standardisation et interopérabilité entre les fournisseurs : l’architecture utilisée est unique vu que le réseau téléphonique est intégré au réseau de données pour former un seul réseau de communication.
  • Mobilité : contrairement à un téléphone classique, le téléphone IP peut rester avec son utilisateur. La seule obligation est d’avoir une connexion Internet.
  • De nouveaux services


1.2 Les inconvénients

Vu sous l’angle des avantages, cette technologie possède aussi des inconvénients. Son coût, son architecture, la qualité et la fiabilité de cette technologie sont des inconvénients à prendre en compte.

  • Le coût de la VoIP : le passage à la VOIP a un coût dû à l’installation de l’infrastructure et l’achat des équipements.
  • L’architecture : en effet, il faut faire attention à la  sécurité, les attaques réseaux et aussi la disponibilité.
  • La qualité et la fiabilité : en effet les problèmes de latence, de délais, perte de paquets peuvent beaucoup faire baisser la qualité et la fiabilité du service. Il faut un délai de moins de 150 ms de latence pour une bonne qualité et toutes les connexions aujourd’hui ne respectent pas encore cette moyenne.

 

La qualité de service de la VoIP est liée :

  • à la qualité de l’accès :

A. grâce à une meilleure nature du raccordement du site de l’entreprise au réseau de l’opérateur.

B. En redondant les équipements sur deux liaisons.

 

  • au choix du codec : son rôle est capital car il sert à compresser le signal numérique de la voix avant de l’insérer dans les paquets IP puis de le décompresser et de le reconvertir en numérique ou analogique.

 

Son utilité : diminuer la bande passante

Son évaluation : elle se fait sur un échantillon de VoIP en isolant les autres facteurs d’influence, en laboratoire. Un groupe de personnes écoute un même échantillon et note la qualité de 1 à 5. On peut arriver à une qualité presque équivalente à celle d’une communication classique.

 

Comment déployer une téléphonie sur IP de qualité ?


  • Une préparation au changement d’infrastructure et d’organisation (projet complexe). Il ne s’agit pas seulement de changer de PABX.
  • Un choix  en fonction de la compétence à faire entre les différents fournisseurs et opérateurs qui devront intervenir dans l’entreprise pour réparer ou améliorer la communication. Ils doivent connaitre le métier de l’entreprise, son réseau, l’architecture de son système d’information, etc…
  • Une étude sur le choix des équipements, le type de paramétrage des éléments du réseau
  • Une surveillance et un réajustement (utilisation des alarmes et des statistiques pour la qualité audio, les routeurs ou encore la bande passante).
  • Un diagnostic des sources des problèmes => utilisation de sondes passives pour analyser les flux. (Être prêt à en affronter de nouveaux, surveiller les usages et les nouveaux besoins).

 

Que faut t’il retenir ?


Il faudra certainement encore un peu de temps pour que toutes les entreprises choisissent de s’équiper de la VoIP et ToIP. Grâce à l’acceptation de quelques inconvénients et aux progrès réalisés pour pallier aux imperfections de la qualité de service dues essentiellement à la latence, de nombreux groupes apprécient dès maintenant cette technologie. Dans le secteur financier, les grands comptes français ont déjà réalisé cette mutation qui devrait aller en s’amplifiant.

N’hésitez pas à partager cet article sur Twitter, le prochain sera encore meilleur !

Voir le dictionnaire de la VOIP

Voir le PDF : La voix sur IP, l’avenir du RTC pour les entreprises et les particuliers


Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS


Webchronique   1 réaction

  1. Valentin écrit :

    Bonjour,

    Je me permets de rajouter quelques informations sur l’installation et la mise en place d’un réseau VOIP dans l’entreprise.

    Dans un premier temps, on peut observer plusieurs autres problématiques :
    – L’installation de certains téléphones peut prendre plus de 2 heures.
    – Les fabricants ont leurs propres logiciels.
    – Il faut choisir le codec le mieux adapté (comme vous l’avez dis).
    – Répondre à la demande de chaque utilisateur de manière efficace.
    – La gestion de paramétrage est compliquée à cause de l’hétérogénéité des modèles de téléphones.

    À noter que la plupart des entreprises optent pour un même matériel au sein de l’entreprise pour réduire les risques de problèmes. Il est même conseillé de faire appel à une entreprise.

    Les avantages de faire appel à une entreprise de solution VOIP (comme 2600Hz par exemple) :
    – Présenter une interface simple pour un système complexe (sélection d’un utilisateur, d’une marque, de l’adresse MAC).
    – Modification de téléphone se font simplement en utilisant l’interface et non en allant où est le téléphone.
    – Gérer un matériel hétérogène au sein d’une même infrastructure d’où la création d’une solution de gestion des paramétrages.

    Bien cordialement,
    Valentin



Webchronique   Votre réaction nous intéresse



Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Email
Print
Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.