Tendances marketing 2018 sur Facebook



Pocket

 

L’an passé, les principales innovations se sont centrées sur les utilisateurs de smartphones. En effet, selon Facebook, plus de 88 % des revenus publicitaires pendant le troisième trimestre de 2017 provenaient des pubs sur mobile. Il était donc ainsi logique et important d’offrir aux annonceurs l’opportunité d’optimiser leurs campagnes sur ce support.

En ce sens, Facebook a mis en place son format publicitaire Dynamic Ads qui permet aux sites de vente en ligne de suivre le comportement des visiteurs et de leur proposer leur catalogue sur Facebook. Véritable tremplin pour les ventes, cet outil amène donc les utilisateurs à finaliser un achat ou à en effectuer un nouveau sur le site qu’ils ont visité. Côté annonceurs, presqu’aucun effort n’est requis. Une fois le pixel ou le SDK Facebook installé sur un site de vente en ligne, il leur suffit de choisir le catalogue à intégrer, de l’adapter au flux publicitaire Facebook et de bien segmenter leurs campagnes par types de produits, de marques ou encore de promotions.

La vidéo a aussi été à l’honneur en 2017. On a constaté que les vidéos se sont multipliées sur notre fil d’actualité et les marques se sont emparées du phénomène en utilisant ce média dans leurs campagnes publicitaires sur Facebook. En plus de créer de l’engagement et de devenir virales dans certains cas, elles génèrent une augmentation des revenus et sont un très bon outil marketing pour les annonceurs.

Suite à l’essor de Messenger, la firme californienne se concentre désormais sur les Messengers Chatbots. On a beaucoup entendu parler de « Machine Learning » et d’« Artificial Intelligence » à la F8 de 2017. Les chatbots ont énormément de potentiel et aident les publicitaires à séduire de nouveaux clients grâce à des conversations automatisées.

 

Les innovations supposées être phares en 2018

 

Autre canal de diffusion : le live !

Nous avons commencé à entendre parler de l’introduction de coupures publicitaires sur les vidéos en direct en février 2017. Le test de ce nouveau support a finalement été prévu en janvier 2018 aux États-Unis. Youtube, principal rival de Facebook dans ce domaine, propose 55 % des revenus générés aux créateurs de vidéos. Ces derniers ont donc longtemps attendu que le réseau social offre également une offre monétisée.

En Europe, nous allons devoir attendre un petit moment avant de pouvoir profiter de ce genre de publicités.En mars 2017, Facebook a introduit le Split Testing Tool sur Ads Manager. Cet outil avait pour fonction de tester différentes versions d’une même publicité et d’amener ainsi les annonceurs à mieux comprendre quels aspects de leurs campagnes fonctionnaient le mieux. Il n’a cependant pas apporté les résultats escomptés et s’est avéré être peu utile pour les publicitaires.

 

Quels stratégie pour 2018 ?

 

En début d’année, Facebook a annoncé vouloir revenir aux valeurs premières de sa plateforme : le partage entre amis et famille. L’algorithme du flux d’actualité a donc été modifié en vue de favoriser les échanges sociaux. Un test a été effectué dans six pays où un fil supplémentaire a été spécialement créé pour les posts provenant de pages professionnelles. Si pour le moment, nous ne savons pas réellement à quoi nous attendre, il est important pour les annonceurs de se préparer à ce nouvel algorithme centré sur les échanges entre particuliers, à booster le contenu de qualité ainsi que les vidéos en direct et à s’attendre à une augmentation des tarifs publicitaires.

Toujours en faveur des utilisateurs, Facebook a récemment annoncé le test d’une nouvelle fonction pour une partie des usagers américains afin d’améliorer la modération des commentaires. Avec le bouton « Downvote », les utilisateurs peuvent cacher un commentaire et indiquer si celui-ci est offensant, trompeur ou hors-sujet. Cette fonction permet à Facebook de repérer plus facilement les commentaires indésirables et de lutter contre le harcèlement en ligne. Selon le réseau social, ce bouton n’a pas pour but de classer les pages selon le nombre de downvotes ou de les pénaliser. Affaire à suivre dans les prochains mois.

Si Facebook a mis en place de nouveaux outils marketing très intéressants en 2017, il faut s’attendre à un changement de stratégie en 2018. Avec la volonté de vouloir se recentrer sur le social et de privilégier les échanges entre amis, les annonceurs vont devoir redoubler d’inventivité et de créativité pour mener à bien leurs différentes campagnes publicitaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteure : Elena Polit, responsable du département Affiliation, Facebook et Display chez ShopAlike.fr




Webchronique   Votre réaction nous intéresse



Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.