Techniques pour optimiser son référencement naturel sur Google & SEO 2014



Pocket

advanced-web-ranking-logo56% des clics sont récoltés par le premier résultat, 15 % par le deuxième et 9% par le troisième, soit 80 % des clics pour les trois premiers liens. Source : Compete – Octobre 2012.

62 % des utilisateurs de moteurs de recherche cliquent sur un résultat proposé sur la première page de leur moteur favori sans aller plus loin et ils sont 90 % à ne jamais dépasser la troisième page de résultats. Source : Journal du net.

Le référencement naturel d’un site exige quelques optimisations afin que votre site se rapproche le plus possible du triangle d’or (les 3 premiers liens sur la première page de résultat), voici quelques conseils/actualités :

 

Utiliser les balises <hn> à bon escient

Les balises <hn> ont été conçues, au départ, pour indiquer un niveau du titre dans un document HTML <hn> étant le niveau le plus haut. Pour en savoir plus sur cette balise, nous vous conseillons de consulter le site du W3C.

 

Les balises méta

Google y apporte moins d’importance aujourd’hui. Seuls comptent les balises méta description et robot, ainsi le mythe de la balise revisit-after est une pratique démodée.

 

La balise news_keywords pour Google Actualités

En septembre 2012, Google a un peu surpris tout le monde en proposant une balise news_keywords, uniquement pris en compte par son outil de recherche sur l’actualité. Elle sert à indiquer des mots clefs permettant de mieux d’écrire un article, notamment si le titre n’est pas explicite.

 

Le filtre EMD

Google a mis en place en 2012 un filtre de nettoyage baptisé EMD. Il a pour but de pénaliser les sites ayant inséré trop de mots-clés dans leur adresse, comme par exemple : achat-pc-pas-cher-sur-paris.com. Évitez donc de proposer plus de deux ou trois termes significatifs dans vos noms de domaine, ne soyez pas trop « vendeurs » à ce niveau et tout devrait bien se passer. Un nom de domaine « naturel » ne sera pas pénalisé. Toute tentative d’y insérer trop de mots-clés de façon artificielle et, en revanche, dangereuse aujourd’hui.

 

Google n’aime pas les liens payants

Il estime qu’ils manipulent son algorithme de pertinence. Une nouvelle attaque contre la paid linking a été publiée sur le site officiel en français en octobre 2009, contre les blogueurs qui monnayent leur popularité en vendant des liens insérés dans leurs billets. Matt Cutts s’est également largement expliqué à ce sujet et à de multiples occasions.

Voici quelques conseils pour bien optimiser les URL de vos pages :

  • acheter un nom de domaine (.com .fr .net) propre, sans système de redirection.
  • insérer, si possible, un ou deux mots importants pour votre activité dans le nom de domaine : votre nom, votre activité, etc.
  • Ne fonctionner que sur un seul nom de domaine pour vos promotions online et offline.
  • Essayer de mettre en place un réseau de petits sites plutôt qu’un gros portail.
  • Insérer des mots clés importants et intelligibles dans l’intitulé complet de vos URL.
  • Séparer les mots importants par des tirets dans les énoncés de vos noms de domaines.
  • Remplacez les caractères accentués et diacritiques de vos URL par des équivalents non accentués.
  • Insérer au moins trois chiffres consécutifs ne ressemblant pas à une date dans l’URL si vous voulez que vos contenus soient indexés par Google actualités.
  • le plus important : agissez toujours avec loyauté et éviter tout spam, jamais payant à court, moyen long terme sur les moteurs !

 

Les 12 premiers mots de la balise

Selon le site Alekseo, seuls les 12 premiers mots de la balise <title> sont pris en compte par Google avec un fort à poids.

Voici quelques conseils pour bien optimiser les titres de vos pages.

  • un titre de page Web est avant tout descriptif du contenu de la page en question.
  • insérer le plus possible de mots-clés déterminants et caractéristiques du contenu de la page.
  • ne dépassez pas 10 à 12 mots par titre, hors mots vides bien sûr.
  • Doublez éventuellement un mot important.
  • Proscrivez les titres multilingues.
  • le titre d’une page d’accueil est souvent assez générique et se précise au fil de l’arborescence.
  • Chaque page de votre site doit avoir un titre qui lui est propre et qui doit être optimisé pour le référencement naturel
  • le nom du site doit être au début du titre sur la page d’accueil, à la fin dans les pages internes.
  • les pages internes doivent être dotées d’un titre commençant par la reprise du titre éditorial <H1> du document ou un texte de taille équivalente et le paraphrasant, suivies par le nom de la rubrique puis le nom du site.
  • Enfin, bon à savoir : le Page Rank n’a plus grande valeur.

 

 

pagerank-icones-webchronique

 

Enfin, si vous cherchez un logiciel pas trop cher qui permet d’analyser le positionnement de votre site Web, je vous recommande MyPoseo. Je l’utilise en l’occurrence dans un cadre professionnel (voir capture d’écran ci-desous).

 

AWR referencement img n°(1)

AWR referencement img n°(2) AWR referencement img n°(3)



Webchronique   1 réaction

  1. […] Webchronique le blog, actualités social media, SEO et design racontés par le bioman du Web Stéphane PERES. Veille Facebook, astuces web, tuto vidéo, vidéo drôle, couverture de live sur le Web.  […]



Webchronique   Votre réaction nous intéresse



Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.